Trouver un bien immobilier à acheter

L’achat immobilier est le plus souvent une besogne qui demande du temps et de l’énergie. Autant dire qu’il est primordial de s’adresser à un agent ou un négociateur immobilier pour se voir faciliter la tâche en choisissant le lieu et les critères de l’habitation. Une fois le prix fixé, il faut contracter, la plupart du temps, un prêt bancaire et remplir des documents corroborant la vente maisonAcheter une maison se présente donc comme un parcours du combattant avant d’avoir les clés en main. En ce sens, se faire aider dans sa démarche par un professionnel est loin d’être superflu.

Le choix d’un logement à acheter : les préliminaires

Choisir un lieu de vie est un choix qui demande un investissement sérieux, des moyens et un accompagnement professionnel efficace généralement. Actuellement, le marché immobilier français regorge d’offres maison à vendre, mais trouver le logement parfait doit se préparer et suivre des phases bien distinctes. Avant de jeter son dévolu sur telle ou telle habitation, il faut bien s’informer sur les procédures juridiques relatives à la vente d’appartement ou autre domicile en épluchant les offres proposées dans les sites spécialisés ou les agences immobilières concernées. De prime abord, le futur acheteur doit analyser ses critères de préférence : souhaite-t-il un logis neuf ou ancien ? En ville ou à la campagne ? Dans un quartier chic ou authentique ? Etc. Il doit effectuer, de surcroît, une estimation de son budget conformément aux futures charges et dépenses liées à son achat de maison ainsi que les mensualités de remboursement du crédit immobilier. Cette recherche de longue haleine doit se décomposer en étapes minutieuses nécessitant une excellente connaissance du secteur immobilier d’où le recours fréquent à un expert de l’habitat.

Les étapes de l’achat immobilier

Pour mener à bien l’achat d’appartement ou de maison, il faut, en tout premier lieu, faire le bon choix seul ou sur les conseils d’un expert. Ensuite, visiter l’appartement ou la maison en question en inspectant en détail les moindres coins et recoins. Il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions qui semblent pertinentes au propriétaire tout en vérifiant le bon fonctionnement des installations. À cela s’ajoutent les diagnostics immobiliers que le vendeur fournit à l’acquéreur et qui constituent de précieux renseignements sur l’état réel du gîte. Il est également important de s’imprégner de l’atmosphère du quartier. Après la visite conventionnelle, place à la demande de crédit, condition sine qua non pour tout acheteur qui ne souhaite pas engager de sa poche des fonds trop importants. Concernant le dossier de financement, il est judicieux de prendre rendez-vous avec son banquier corrélativement à son agent immobilier pour étudier les modalités de crédits immobiliers. Les contributions financières bien déterminées, il reste à fixer le prix d’achat avec le propriétaire en procédant à un compromis de vente. C’est alors qu’il s’agira pour le client de signer l’acte de vente avec l’assistance d’un notaire.

Les documents administratifs nécessaires au prêt immobilier

L‘achat maison nécessite un ensemble de documents administratifs en ce qui a trait à la conclusion du contrat de vente. Voici les pièces à fournir pour le dossier d’acquisition d’un prêt bancaire lié à la maison ou à l’appartement à vendre :

  • Carte d’identité nationale ou, à défaut, carte de séjour ou justificatif de domicile
  • Contrat de mariage, PACS, livret de famille ou décret de divorce
  • Bulletin de paie ou avis d’imposition le plus récent
  • Justificatifs de revenus complémentaires (CAF, épargne, baux etc.)
  • 3 ultimes relevés bancaires
  • Justificatifs d’autres crédits, le cas échéant
  • Titres fonciers s’il y a lieu
  • Promesse ou compromis de vente prêt à être signé par le possesseur

Pour ce qui est du crédit bancaire et de l’assurance, le professionnel, qu’il soit banquier, courtier ou conseiller financier accompagne son client jusqu’à l’obtention du prêt immobilier. Dès que l’accord de principe de la banque est prêt, le bénéficiaire doit soumettre une caution, que celle-ci soit solidaire, hypothécaire, mutuelle fonctionnaire ou autre pour avaliser la régularité du paiement mensuel.

Autres précisions utiles sur l’achat d’un logement

S’agissant d’une maison à vendre, il est salutaire de prendre certaines précautions pour effectuer au mieux cette prestation immobilière. À cet effet, il est recommandé, avant même de contacter tout agent ou conseiller immobilier, de consulter un simulateur en ligne dans le dessein de calculer ses frais : rythme de remboursement d’un prêt, taux d’endettement sur le marché, honoraires du notaire, coût d’éventuels travaux ou déménagement etc. Conséquemment, au moment de s’engager à une promesse de vente, le vendeur s’astreint à réserver son bien au candidat l’espace de 2 ou 3 mois environ tandis que l’acheteur, lui, peut se rétracter mais en renonçant, en contrepartie, à l’indemnité versée au propriétaire (à peu près 10 % du tarif de vente). Cet engagement de vente doit être enregistré, les 10 jours qui suivent, auprès d’un établissement de recette d’impôts ou devant un notaire. Enfin, choisir un agent immobilier chevronné pour favoriser au mieux l’achat de son habitat.