Taux bas du crédit immo jusqu’en 2020 ?

Le marché des prêts immobiliers est très vaste et les acheteurs peuvent sûrement trouver des offres intéressantes pour acquérir une propriété. Le taux du crédit immobilier connaît une chute continue depuis quelques années et surtout après la crise financière en 2008. Cette baisse est due à plusieurs facteurs, dont la décision de la banque centrale européenne (BCE) de garder des taux avantageux. Son objectif est de réussir à redresser l’économie après la crise.

Un crédit immobilier avantageux !

Le prêt immobilier sert aujourd’hui à financer des millions d’opérations immobilières, il est de plus en plus sollicité par les ménages qui souhaitent financer l’acquisition d’un bien immobilier. Ceci est dû à plusieurs factures comme les changements dans certaines politiques, qui ont permis de modifier les conditions d’octroi d’un prêt immo en faveur des emprunteurs.

L’un des changements majeurs effectués par les banques, concerne les apports personnels. En 2019, le taux d’apport personnel exigé par les banques a connu une baisse par rapport aux années précédentes, pour atteindre son niveau le plus bas. À cet effet, les emprunteurs peuvent désormais obtenir un crédit avec un apport de seulement 15 % du montant global. Dans certains cas, le prêt est accordé avec un apport de 0 %.

Un autre changement beaucoup plus attrayant, concerne le taux de crédit qui connaît une baisse constante. À ce titre, alors que le taux moyen constaté en avril 2019 est de 1,35 %, les emprunteurs contractent des crédits immobiliers à des taux d’intérêt négatifs, peu importe la durée de l’emprunt.

Pourquoi les taux ont-ils baissé ?

Les raisons derrière la baisse de taux de crédit immobilier sont nombreuses. En premier lieu, la baisse est liée à la décision de la banque centrale européenne de diminuer le taux appliqué à toutes les banques. Autrement dit, lorsqu’une banque prête de l’argent à une autre, la banque centrale applique un taux d’intérêt qui sert également à alimenter ses caisses. Ce taux est désormais négatif et compte rester ainsi jusqu’à fin 2019. Cette situation a poussé les banques à encourager les particuliers en octroyant des crédits immobiliers avec des taux bas.

Dans cette optique, les banques établissent une grille de taux en fonction des taux d’obligation assimilable du trésor ou OAT. Ces obligations ont pour rôle de soutenir la dette de tout le pays. Les taux OAT 10 ans ont connu une baisse et ont atteint 0,46 % au mois de mars. Le site 123 immo fournit plus de détails au sujet de ces obligations.

Une autre raison qui explique cette baisse de taux est l’aspect concurrentiel. Les banques font des efforts pour attirer les emprunteurs, en offrant des conditions plus souples (apport personnel faible, taux d’intérêt plus bas). Il s’agit d’un grand avantage, dans la mesure où les revenus des emprunteurs seront domiciliés chez les banques qui prêtent sur une longue durée. La forte demande sur les prêts immobiliers encourage également les banques dans cette démarche.

Qu’en est-il de la durée ?

Contrairement aux taux, la durée de remboursement a été revue à la hausse, en passant de 216 mois en 2018 à 229 mois (19 ans) en avril 2019. Cet échelonnement est dû aux politiques des banques qui souhaitent encourager les emprunteurs en assouplissant les conditions relatives aux crédits immobiliers. Plus la durée est étendue, plus les mensualités sont faibles. Il s’agit d’un avantage pour les ménages modestes qui ne disposent pas d’assez de ressources pour financer l’acquisition d’un logement.

Quand les taux vont-ils augmenter ?

La banque centrale européenne a confirmé le maintien de sa politique de taux bas jusqu’à la fin de l’année 2019. Ceci montre clairement qu’il n’y aura pas de changement pour les taux de crédit immobilier. La baisse du taux OAT confirme également cette estimation. Les banques ont déjà basé leur objectif commercial annuel sur cet indicateur. Leur objectif est de profiter de la demande sur les crédits immobiliers pour attirer de nouveaux clients.

Les taux bas, la possibilité de négocier et les conditions favorables des crédits immobiliers sont des éléments qui contribuent à fidéliser l’emprunteur. L’année 2019 est une période propice pour emprunter et profiter des avantages offerts. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les banques financent les projets de ceux qui justifient d’un revenu fixe. Le taux d’emprunt est fixé par rapport au profil de l’emprunteur et aux caractéristiques de son projet.

Enfin, le taux d’intérêt n’est pas le seul aspect financier à prendre en compte lors de l’obtention d’un prêt, il faut également tenir compte des autres dépenses potentielles. En effet, plusieurs frais peuvent être exigés impliqués : des frais d’assurance, des frais administratifs, etc. Une fois que le fonctionnement des taux et les coûts supplémentaires sont bien clairs, il est temps de choisir la meilleure offre de prêt.