Quelles aides pour acheter votre premier bien immobilier ?

Comme vous le savez certainement, l’accession à la propriété n’est pas facile surtout pour les ménages qui disposent d’un faible apport, d’autant plus que la raréfaction des offres de logement tire les prix vers le haut. Mais pour éviter les injustices que pourrait causer cette situation, diverses aides et subventions ont été instaurées par différents organismes, comme l’État, les collectivités et d’autres organisations.

Les prêts immobiliers : PTZ, PAL, PAS

Ceux qui veulent accéder pour la première fois à la propriété peuvent profiter de prêts immobiliers accordés à des taux avantageux, voire inexistants. Parmi les plus connus d’entre eux, on peut citer le PTZ, le PAL et le PAS. Le PTZ (Prêt à taux zéro) est un dispositif créé par l’Etat pour favoriser l’accession à la propriété des ménages à revenus modestes. Il peut vous permettre de financer jusqu’à 40 % du logement. Le PAS (Plan d’accession sociale) quant à lui vous permet de financer 100 % du bien immobilier.

Bien évidemment, vous devrez respecter diverses conditions pour en profiter : acquisition d’une résidence principale, revenus inférieurs aux seuils prévus… Enfin, le PAL (Prêt action logement) est un prêt accordé par un organisme du 1% patronal. Vous pourrez en bénéficier si vous êtes salarié auprès d’une entreprise privée non agricole. Si vous voulez de plus amples informations sur ces prêts, n’hésitez pas à visiter le site www.logirem-accession.com.

Les aides locales

Beaucoup l’ignorent, mais sachez que de nombreuses collectivités locales proposent des aides pour faciliter l’accession de leurs habitants à la propriété. Pour illustration, Paris propose le Prêt Paris Logement, Marseille le Chèque premier Logement spécialement destiné aux familles qui achètent pour la première fois… D’autres communes accordent également ce type d’aide : Toulouse, Caen…

Vous l’aurez sans doute deviné, il faut remplir diverses conditions afin de profiter de ces aides locales : durée de séjour, ressource inférieure à un certain plafond… Ces conditions peuvent être différentes d’une commune à une autre. Si ce type d’aide vous intéresse, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie de votre ville.

Les aides de l’employeur et de la mutuelle

Si vous travaillez dans le secteur privé, il vous est possible de bénéficier de 2 formes d’aides pour accéder à la propriété. La première forme d’aide est le PAL (vu ci-dessous). La seconde est la participation aux résultats de l’entreprise. Cette seconde forme d’aide est accessible aux salariés travaillant dans une entreprise de plus de 50 salariés, peu importe le secteur d’activité. Les conditions à remplir sont liées à l’ancienneté et aux modalités de répartition. Si vous voulez profiter de cette aide, demandez des informations aux représentants du personnel de votre entreprise.

Si vous êtes fonctionnaire, sachez que la fonction publique peut vous accorder un crédit pour financer l’achat de votre logement, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien, avec ou sans travaux. Pour en bénéficier, vous devrez respecter des conditions de ressources. De plus, votre dossier de financement doit compter un prêt conventionné. À part cela, il faut savoir que les caisses de retraite complémentaire ainsi que les mutuelles de retraite disposent toutes d’un service ayant pour but d’aider l’accès à la propriété. Les conditions à respecter pour profiter de ces aides varient en fonction de l’organisme auquel vous dépendez. Mais dans tous les cas, ces types de crédits sont toujours plus intéressants que ceux proposés par les banques.